Fruehauf : historique 2017-06-14T16:24:25+00:00

FRUEHAUF : HISTORIQUE

Les activités de FRUEHAUF en France démarrent en 1945 lorsque Raoul MASSARDY signe avec Roy FRUEHAUF, Président de FRUEHAUF TRAILER Co à Detroit (USA) un accord de licence pour l’importation de remorques et semi-remorques en France.

En 1914 à Detroit aux USA August FRUEHAUF conçoit un ensemble articulé
composé d’une voiture légère (Ford T) et d’une remorque hippomobile.
La première semi-remorque (semi trailer) est inventée.
La société Fruehauf-Trailer est créée en 1918.

Dès l’année suivante, en 1946 la Société FRUEHAUF France est fondée avec son siège à Paris.
Un accord signé avec l’Atelier Aéronautique de Colombes va conduire à la mise en service de la première unité de montage située à Colombes, dans laquelle seront assemblés les éléments de semi-remorques importés des Etats-Unis.

Un nouvel atelier est ouvert à Toulouse en 1949 en remplacement de celui de Colombes.

En 1951 est mise en place la première agence commerciale de Fruehauf à Marseille.

En 1952 une nouvelle usine à Viry-Châtillon remplace celle de Toulouse.

L’année 1955 verra l’implantation d’une station-service et d’un atelier de montage des équipements mécaniques à Ris-Orangis.

En 1958 l’usine d’Auxerre est créée en complément à celle de Viry-Châtillon.

L’usine de Viry-Châtillon fermera en 1961 après la montée en cadence complète du site d’Auxerre.

Le siège social est alors transféré à Boulogne Billancourt.

Le transfert du siège social dans de nouveaux bâtiments de Ris-Orangis a lieu en 1962.

Entre 1960 et 1986 des antennes commerciales, agences ou succursales sont créées à Lyon, Rennes, Clermont-Ferrand, Lille, Marseille, Rouen, Nancy, Bordeaux, Paris-Sud (Ris-Orangis), Auxerre, Paris-Nord (Survilliers), Tours, Toulouse, Metz, Béziers, Dijon, Reims, Bayonne, Villefranche-sur-Saonne.

En 1968 FRUEHAUF procède au lancement d’une chaîne de fabrication de containers maritimes à Auxerre.

En 1972 FRUEHAUF reprend l’activité semi-remorque de la société FAR avec le rachat de son usine de Bourges.

L’usine de Bernon dans l’Aube spécialisée dans les trains roulants est reprise par FRUEHAUF en 1973.

En 1974 FRUEHAUF France, Crane FRUEHAUF (UK), ACKERMANN FRUEHAUF (Allemagne) prennent une participation dans la société RENTCO Europe, entreprise de location de semi-remorques.

Suite au dépôt de bilan en 1974 de la société TITAN CODER, important constructeur de semi-remorques, FRUEHAUF reprend son usine de Maubeuge où sera développée dans de nouveaux locaux la production des containers acier.

La société SERCOMI où sont fabriqués des pièces et composants pour les semi-remorques FRUEHAUF est rachetée en 1979.

En 1982 la société BENALU est constituée à raison de 80 % pour FRUEHAUF France et 20 % pour ALUSUISSE France : usines de Hénin-Beaumont et Liévin dans le Pas de Calais qui fabriquaient pour ALUSUISSE des semi-remorques aluminium de marque BENALU.

Suite à l’apparition d’une concurrence asiatique sur le marché des conteneurs, Fruehauf décide en 1982 de reconvertir l’activité conteneurs acier de son usine de Maubeuge.

En 1985 la SFC (Société Française du Conteneur) est créée avec un capital à 50 % FRUEHAUF et à 50 % USINOR SACILOR et la Région Nord-Pas de Calais. Les équipements industriels de l’usine de Maubeuge lui sont cédés.

En 1987 FRUEHAUF regroupe les filiales :

  • FRUEHAUF France
  • CRANE FRUEHAUF (UK)
  • ACKERMANN FRUEHAUF (Allemagne)
  • NETAM FRUEHAUF (Pays-Bas)

ainsi que plusieurs sociétés licenciées :

  • FRUEHAUF Espagne
  • ACERBI FRUEHAUF (Italie)
  • ISTANBUL FRUEHAUF (Turquie)

FRUEHAUF rachète à ALUSUISSE France les 20 % restants détenus dans le capital de BENALU.

En 1987 est créée la société holding EUROPEENNE DE SEMI-REMORQUES (SESR) qui regroupe, FRUEHAUF France et ses filiales européennes, BENALU et TRAILOR, de même que la Société Mécanique de Bernon (SMB) qui fabrique les essieux des marques de la SESR.
Chacune des sociétés conserve son identité et sa marque.

La SESR rachète la carrosserie industrielle BLOND-BAUDOUIN à Nort-sur-Erdre en 1988.
La SESR devient alors l’entreprise la plus importante et leader dans la fabrication de remorques et de semi-remorques en Europe. Les sociétés constituantes peuvent bénéficier de la synergie du groupe pour la conception et la production de véhicules de transport routier. Les usines se situent en France (9 sites), en Grande Bretagne (3 sites), aux Pays Bas, en Allemagne et en Espagne.

Dans le cadre du regroupement au sein de la SESR des activités européennes de construction de semi-remorques du groupe FRUEHAUF et TRAILOR, la société FRUEHAUF acquière en 1988 les diverses participations encore détenues par sa maison mère américaine dans le capital des filiales en Grande-Bretagne (CRANE), aux Pays-Bas (NETAM), en Allemagne (ACKERMANN)
Le siège de la SESR est transféré à Paris, rue François 1er.

A partir de 1991 les produits distribués par les différentes marques sont fabriqués dans les différentes usines du groupe selon leur spécialisation.

En 1997 la SESR est organisée en France en entreprise unique avec 2 marques et 2 réseaux de distribution et 5 sites de production principaux.
Cette même année le capital de SESR est repris à 66 % par une société de fond de pension américaine LITTLEJOHN. Une société de droit britannique est crée à Londres TRAILER Co qui coiffe l’ensemble des sociétés constituant la SESR.

En 1998 TRAILER Co devient TRAILER Ltd et supervise la société française SESR devenue GENERAL TRAILER France et ses filiales européennes.
Cette même année 6 European Business Units (dry freight, vrac solide, vrac liquide, frigo, pièces et service, composants) sont mises en place, les produits étant toujours distribués sous les marques FRUEHAUF, BENALU, TRAILOR par les réseaux existants.

La fusion de TRAILOR SA, FRUEHAUF France et BLOND-BAUDOUIN sera effective en 1999 sous le nom GENERAL TRAILERS France, les produits restant distribués sous les noms de marque TRAILOR et FRUEHAUF puis GT-FRUEHAUF-TRAILOR.
L’histoire de FRUEHAUF se confond avec celle de TRAILOR dans une grande réorganisation visant à créer une gamme unique de produits, distribuée par un réseau unique, fabriquée par des usines dédiées par lignes de produits.

En 2001, Apax Partners rachète le Groupe General Trailers ainsi formé à LittleJohn sous forme de LBO avec l’appui de la Royal Bank Of Scotland.

Mais le retournement du marché ayant pour conséquence une baisse sensible du chiffre d’affaires et de la rentabilité de GT ne permet plus au Groupe de faire face à sa dette d’acquisition.

En 2002, la Bank of Scotland reprend le contrôle complet de GT, met en place un management de transition qui commence un démantèlement du Groupe avec la vente des activités en Angleterre

En novembre 2003, le Groupe General Trailers dépose le bilan et sera liquidé en mars 2004.

FRUEHAUF et BENALU sont alors repris par Caravelle en mars 2004 à la barre du tribunal.

Un nouvel essor démarre pour FRUEHAUF avec un développement significatif des ventes et de sa part de marché qui passe progressivement de 20% à 35% sur son cœur de marché des véhicules Dry Freight : fourgons, bâchés, porte-conteneurs et plateaux
De nouvelles gammes de véhicules sont lancées successivement, d’abord de nouvelles bennes en acier et ensuite une gamme complète de remorques à essieux centraux.

Avec les difficultés plus fortes pour les transporteurs de vendre leurs véhicules d’occasion vers les pays de l’Est, le concept FRUEHAUF « Conçu pour durer » est un vrai succès, les clients préférant revenir aux matériels mécano-soudés fiables et solides dont la durée de vie de plus de 10 ans leur est assurée

FRUEHAUF, à l’écoute de ses clients, lance de nombreuses innovations en termes d’équipements sur ses véhicules.
En 2014 FRUEHAUF lance une nouvelle génération de véhicules de gabarit réduit avec essieu directeur dédiés à la distribution : les CITY

En mai 2015, FRUEHAUF s’associe avec le constructeur des semi-remorques polonais WIELTON qui reprend 65 % du capital.
Cette alliance donne un nouvel élan à FRUEHAUF formant une partie majeure de ce nouveau Groupe FRUEHAUF/WIELTON qui devient le 3eme constructeur le plus important en Europe.

Mi 2016 marque le retour de FRUEHAUF dans les véhicules en aluminium. FRUEHAUF lance sur le marché une gamme complète de BENNES TRAVAUX PUBLICS et GRAND VOLUME en aluminium.
2017 montre les premiers effets visibles de la synergie et de la puissance industrielle des différents sites du Groupe avec le lancement de la gamme des remorques et semi-remorques porte engins en France et la fabrication des fourgons pour les différentes marques du Groupe, à Auxerre qui devient centre d’expertise industriel du Groupe dans ce domaine.